William, le Cockerill qui fit Verviers

1759 dans le Lancashire. Naissance d’un certain William Cockerill, d’origine irlandaise.

1794 : William, menuisier et mécanicien, marié, père de deux fils et d’une fille, s’exile à Saint Pétersbourg, puis en Suède, enfin à Hambourg. C’est là qu’Henri Mali vient acheter de la laine pour Ywan Simonis. Il est séduit, fasciné. Il débauche Cockerill qui arrive à Verviers vers 1799.

Bill, révélant la modernité des Simonis alliés aux Biolley, qui veulent diminuer les coûts de production au bénéfice des consommateurs, va faire d’un pays encore dans les limbes, la Belgique, la seconde puissance industrielle au monde derrière le sien.

L’exposition de photos d’art, qui place vos pas dans ceux de William, se visite accompagnée d’un livret riche en histoires de l’époque où Verviers entame sa marche vers des sommets en produisant des machines textiles, en utilisant la vapeur.

Pour ceux qui le souhaitent, la visite est complétée de deux promenades en ville, l’une avec Marie-Andrée DELVAUX, guide de l’Association des Guides de l’Arrondissement de Verviers (AGAV) l’autre librement, avec un livret explicatif.

Un quizz attend les visiteurs à l’issue du parcours.

Exposition et départ de la promenade au Centre touristique de la Laine et de la Mode (CTLM), rue de la Chapelle 30 à 4800 Verviers, du mardi au dimanche, de 10h à 17h.

Renseignements : 087/30.79.20 info@aqualaine.be

réservation de la visite guidée AGAV,  de préférence par courriel (marieandree.delvaux@skynet.be) sinon par téléphone (087/22.94.85, entre 17h et 20h)